A propos:

La tricopigmentation est une procédure esthétique non invasive idéale pour les patients souffrant d’alopécie ou de calvitie.

La méthode originale a été créée en Italie par Orsini et Belfatto il y a une dizaine d’années. Elle a été importée récemment en Belgique où elle connait un succès croissant.

Ornella Lorenzetti est assistante coloriste de son père Jean-Luc depuis 15 ans et a souhaité faire évoluer sa carrière et se diriger vers la tricopigmentation fin de l’année 2018. Elle a donc suivi une formation chez Medico Derm qui est la première académie accréditée par l’Association Belge de Dermopigmentation. Elle a obtenu son diplôme avec succès. Elle a également suivi une formation en risques et prévention dans le cadre des activités de tatouage au centre IFAPME de Liège et elle a obtenu son diplôme avec 94 %.

Quelques mots d’explication sur la technique: la tricopigmentation apporte une solution aux hommes et aux femmes souffrant de perte de cheveux ou de cicatrices sur le cuir chevelu. Deux possibilités s’offrent aux patients en fonction du problème capillaire et de leurs attentes: l’effet rasé ou l’effet densité. La technicienne travaille avec un dermographe au bout duquel est fixée une aiguille stérile à usage unique. Des micropigments biorésorbables (différentes teintes en fonction de la couleur des cheveux et de la carnation de la peau) vont être injectés dans le derme crânien. Une illusion d’optique de cheveux est ainsi créée et est plus vraie que nature. Le travail est réalisé zone par zone et 3 interventions sont en moyenne nécessaires pour aboutir au résultat escompté.

La tricopigmentation peut également être utilisée en complément d’une greffe de cheveux.

Portfolio avant-après:

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close